Des personnes tenant un bol de tomates

Bretagne : Ploërmel au défi Foyers alimentation positive

 

Pour la première fois depuis la création de cette initiative en 2012, Ploërmel, commune située dans le Morbihan (Bretagne) expérimente le défi Foyers alimentation positive qui vise à promouvoir le mieux manger. Pendant six mois, 28 foyers engagés devront consommer bio et participer à diverses activités autour du bien-être.

Pour la première fois, le défi Foyers alimentation positive (FAP) arrive à Ploërmel, une commune située dans le Morbihan (Bretagne). Inspirée du concours Familles A Énergie Positive (FAEP) et portée par le réseau des agriculteurs et agricultrices bio, cette initiative vise à promouvoir le mieux manger et les circuits courts. Depuis sa première édition en 2012 à Lyon, elle a touché plusieurs communes et territoires français. Cette année c’est au tour de la petite ville bretonne de l’expérimenter.

Une battle amicale et une ambiance bon enfant

Démarré le 2 février dernier, cette opération durera six mois. Pendant cette période, 28 foyers repartis en trois équipes (l’Amicale de Ploërmel, l’Appel de l’école Saint-Joseph de Ploërmel et la Communauté La brasserie Lancelot) vont s’affronter et il n’en restera qu’un à la fin. Mais il ne s’agit pas d’une battle au sens strict du terme avec des coups bas et un plan machiavélique.

Le FAP est plutôt un challenge amical et bon enfant. Son but n’est pas tant de gagner mais de participer à la promotion d’un mode de vie durable. Il s’agit de sensibiliser les gens sur la nécessité de bien manger et de mieux manger. Et de leur montrer les avantages en matière de santé et de budget.

Plusieurs ateliers et une visite de ferme bio au programme

Pendant le premier mois, février, les foyers devront renseigner leurs habitudes alimentaires. Ils indiqueront notamment le type d’aliments achetés, les magasins visités et le budget réservé aux courses. Ce reporting doit permettre à chacun de mieux se connaître et savoir ce qu’il peut faire pour faire évoluer la consommation de produits bio.

Durant les autres mois, les foyers participeront à différents ateliers : cuisine, jardinage, potager, anti-gaspillage, échanges avec une diététicienne-nutritionniste et rencontres avec des producteurs locaux. Ils auront également droit à une visite de ferme bio et une soirée de clôture conviviale.

Plusieurs bénéfices pour les participants

Le défi Foyers alimentation positive a plusieurs avantages. D’abord, il sert à recréer du lien social et à impulser un mouvement autour de l’alimentation durable. Aussi, il offre un accompagnement gratuit aux participants vers une alimentation à la fois savoureuse et équilibrée.

En outre, chacun peut apprendre et partager des recettes de plats bio locaux de saison pas chers. Par ailleurs, les foyers ont la possibilité de connaître les magasins d’achats de produits bio dans leur zone. Enfin, ils peuvent s’informer sur l’agriculture biologique et rencontrer des producteurs locaux. C’est donc aussi une occasion de mettre en lumière le travail de ces acteurs clés et de les valoriser.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.