Lors du prochain Vendée Globe, qui débute le 8 novembre, le skipper Thomas Ruyant portera les couleurs de Linkedout, une plateforme solidaire qui aide les personnes précaires à retrouver un emploi.

Réinsertion professionnelle : LinkedOut, un réseau social pour les personnes précaires 

 

Lors du prochain Vendée Globe, qui débute le 8 novembre, le skipper Thomas Ruyant portera les couleurs de Linkedout, une plateforme solidaire qui aide les personnes précaires à retrouver un emploi. Après avoir permis à 11 candidats de trouver du travail en 2019, le réseau a pour objectif de remettre 500 personnes dans le circuit professionnel d’ici à 2022.

Thomas Ruyant sous les couleurs de Linkedout

La neuvième édition du Vendée Globe débutera le 8 novembre 2020 en baie des Sables-d’Olonne. Épreuve majeure du circuit IMOCA, cette compétition se présente sous forme de course solitaire, sans assistance et sans escale, à bord de monocoques de 60 pieds. Le skipper nordiste Thomas Ruyant évoluera sous les couleurs de Linkedout, une plateforme solidaire qui aide les personnes précaires – ayant connu la rue, jeunes sans réseau, personnes récemment arrivées en France, etc – à (re)trouver un emploi en donnant de la visibilité à leur CV. Cette plateforme a été formée en 2019 avec l’aide de l’association Entourage, qui soutient les personnes à la rue à recréer du lien social, et l’entreprise de cybersécurité Advens.

« On utilise la puissance des réseaux sociaux pour créer des opportunités d’emploi »

Comment fonctionne Linkedout ? Cette plateforme met en ligne les différents profils des candidats avec leur CV et leurs principales qualités humaines en phase avec les métiers recherchés. Toute personne peut ensuite partager ces CV à son propre réseau professionnel pour générer de la visibilité et ainsi des opportunités d’emploi. « Six millions de Français ont zéro réseau. On essaye de remettre en lien ces personnes parce que c’est dans le regard de l’autre qu’on se construit, et on utilise la puissance des réseaux sociaux pour créer des opportunités d’emploi », explique Jean-Marc Potdevin, fondateur d’Entourage. Cette absence de nombreux français sur les réseaux sociaux peut notamment s’expliquer par l’inégal accès au numérique ou encore la question des données personnelles.

Costumes pour les entretiens et séances photos

Avant de propulser leur CV, l’association Entourage sélectionne les candidats afin de s’assurer qu’ils soient aptes et motivés (autorisation de travail, compte en banque, absence d’addiction). Elle les place ensuite en binôme avec l’un de ses bénévoles qui connaît les codes de l’entreprise et du monde du travail. Les candidats peuvent ainsi apprendre à préparer les courriers, les entretiens et à mettre en avant leurs qualités. Des associations partenaires prêtent même des costumes pour les entretiens, organisent des séances photos ou proposent des petites formations pour se préparer au mieux.

80 candidats pour la deuxième promotion

Mais, ce coaching ne s’arrête pas à l’obtention d’un emploi. Pendant quelque temps encore, le bénévole d’Entourage continue d’appeler régulièrement, parfois tous les soirs, pour s’assurer que l’intégration et les relations avec les collègues se passe bien. Par ailleurs, l’association accompagne les entreprises recruteuses et leur prépare un kit pour les aider à s’adapter aux exigences de la réinsertion professionnelle.

Après une première édition prometteuse en 2019, avec 11 candidats retenus sur 15, LinkedOut dévoile sa deuxième promotion de 80 candidats en précarité. Leur CV se trouve en ligne depuis le 1er octobre. Entourage souhaite remettre 500 personnes en emplois d’ici à 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *