rse

L’éco-anxiété nous menace

La Terre sur laquelle nous vivons risque de changer à cause de plusieurs phénomènes qui menacent l’existence des différentes espèces. Cette situation risque de détruire les écosystèmes. La dégradation de l’environnement génère des changements psychologiques chez l’Homme tels que l’éco-anxiété, une nouvelle pathologie qui préoccupe les personnes affectées.  

L’éco-anxiété ou la dépression verte est une détresse psychologique due aux changements climatiques. Les personnes touchées par cette maladie se sentent extrêmement responsables envers l’environnement. Elles cherchent constamment des solutions pour diminuer les risques qui peuvent nuire à l’équilibre de l’environnement. Cette pathologie se traduit par l’apparition d’un changement dans les habitudes quotidiennes des malades. Il s’agit par exemple d’utiliser des ampoules à faible consommation d’énergie, calfeutrer les fenêtres, recycler les déchets…

Que doit-on faire lorsqu’on souffre de cette angoisse ?

Pour pouvoir soigner cette angoisse qui peut conduire à un épuisement physique et mental, il est important de consulter un médecin spécialiste afin de savoir comment réduire votre problème et votre inconfort. Voici quelques conseils qui pourraient vous être utiles :

-Parlez du changement climatique avec vos amis. Vous ne pouvez  certainement pas être en mesure de changer le monde, mais la sensibilisation que vous pouvez mener régulièrement peut faire une grande différence.

-Pensez au changement climatique lorsque vous décidez quoi manger, comment voyager, et quoi et où acheter. Cependant, ne vous culpabilisez pas à cause de l’irresponsabilité des autres.

-Renseignez-vous des mesures qui sont prises au niveau politique et des propositions des parties concernées par l’écologie pour définir le bon choix de vote.

Sachez que malgré l’absence d’un traitement médical pour l’éco-anxiété, il existe toujours des alternatives pour traiter les symptômes. Les gestes que vous décidez d’adopter peuvent largement vous aider à surmonter cette angoisse.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *