Une personne en fauteuil roulant dans une petite rue.

Yvelines : une cagnotte pour payer un nouveau fauteuil à un myopathe

 

Luce, une habitante de La Celle-Saint-Cloud (Yvelines) a lancé en décembre 2019, une cagnotte pour payer un nouveau fauteuil roulant pour Grégory, un myopathe rencontré sur le marché de Noël. Le fauteuil coûte 40.000 euros dont seuls 19.500 euros seront remboursés grâce à la sécurité sociale et à des aides.

L’histoire débute le 7 décembre 2019. Luce participe à un marché de Noël à La Celle-Saint-Cloud où elle vend ses produits cosmétiques bio. A quelques mètres d’elle, Grégory, un jeune homme handicapé, tient lui aussi un stand où il propose des cartes de Noël, des autocollants et des écharpes. Agé de 42 ans, il souffre d’une myopathie et son fauteuil est usé. Sa maman, Dominique, âgée de 66 ans, s’occupe seule de lui depuis le décès de son mari il y a trois ans. Elle souhaite acheter pour lui un nouveau fauteuil qui coûte 40 000 euros. La Sécurité sociale rembourse 3 500 euros et une association soutient la famille à hauteur de 16 000 euros. Il reste donc près de 20 000 euros à trouver.

« Il le mérite tellement. Il est super courageux et souriant »

Grégory s’était justement rendu au marché de Noël pour gagner un peu d’argent et financer l’achat de ce matériel roulant. Touchée par son histoire et consciente qu’il « ne pourra pas gagner beaucoup d’argent » avec ses cartes et ses autocollants, Luce propose à sa mère de créer une campagne de financements participatifs. « Mais Dominique ne savait pas comment faire. Alors je l’ai fait le lendemain ! Il fallait faire quelque chose pour cette famille. », raconte Luce, déjà donatrice pour aider de jeunes entrepreneurs lors de campagnes de crowdfunding. Elle estime que Grégory « le mérite tellement » car « Il est super courageux et souriant. C’est un battant ! ».

Luce et Grégory devenus amis

Luce lance donc une cagnotte sur le site Internet GoFundMe et sollicite tout son carnet d’adresses. A ce jour, elle a recueilli quelques milliers d’euros. « Les dons n’ont pas vraiment démarré car la cagnotte n’est pas encore assez connue ni assez partagée. Mais on veut y croire », a-t-elle affirmé. En attendant que la cagnotte atteigne la somme souhaitée, Luce passe son quotidien à nouer une véritable amitié avec Grégory. « Désormais, ils sont amis et discutent régulièrement par SMS ou par messagerie instantanée. », a révélé la mère.

Ce fauteuil va changer la vie de Grégory

Pour Dominique, Luce est une véritable Mère Noël pour son fils. Elle espère que ce nouveau fauteuil va changer sa vie en lui permettant de se lever et de tourner sur lui-même. « Quand vous allez au cinéma par exemple, vous pouvez bouger la tête de gauche à droite. Grégory ne le peut pas. Avec ce fauteuil il pourra. Et puis, ce fauteuil peut être conduit avec les yeux. Pour l’instant Grégory a encore un doigt qui fonctionne mais hélas, cela pourrait ne pas durer. », a fait savoir la maman.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *