Un salon de coiffure, au New Jersey (Etats Unis).

Gironde : des cheveux recyclés pour lutter contre la marée noire à l’île Maurice

 

À Saint-Selve et à Saint-Médard-D’Eyrans (Gironde), des coiffeurs ont participé à la lutte contre la marée noire à l’île Maurice, d’une façon assez originale. Ils ont fait recycler les cheveux de leurs clients pour constituer des boudins capables d’absorber les hydrocarbures.

800 tonnes de fioul déversés au large de l’Ile Maurice

Le 25 juillet dernier, le naufrage du vraquier MV Wakashio dans l’océan Indien a provoqué une catastrophe écologique. Selon les autorités locales, environ 800 des 3 800 tonnes de fioul que contenait le navire se sont déversées sur la Pointe d’Esny, au sud-est de l’île Maurice, en zone maritime protégée interdite. La catastrophe a ainsi pollué les récifs coralliens, mangroves et lagons. Pour contenir cette marée noire, des équipes de techniciens venus de plusieurs pays ont été dépêchés en Ile Maurice avec des matériaux absorbants.

D’autres initiatives solidaires ont vu le jour en France avec des associations, dont certaines ont eu recours à un moyen assez original : constituer des sacs avec des cheveux recyclés pour aspirer les hydrocarbures. Parmi ces organisations, figure Coiffeurs Justes, contactée par deux salons de Saint-Selve et Saint-Médard-d’Eyrans (Gironde) pour lui fournir des cheveux, qui représentent généralement 50% des déchets des salons de coiffures. Ces boutiques, Cl’Hair Zen et Les Fées Green, ont d’abord stocké leurs cheveux dans des sacs, puis les ont envoyés à l’association Coiffeurs Justes.

Un kilo de cheveux peut retenir jusqu’à huit litres de carburant

Assez méconnu, le recyclage des cheveux sert à l’absorption des hydrocarbures depuis longtemps. Souvent, dans les fonds de cale des bateaux de plaisance, il y a des dépôts de carburant qui sont facilement absorbés par ces éponges. Aussi surprenant que cela puisse paraître, un kilo de cheveux peut retenir jusqu’à huit litres de carburant, tout en laissant passer l’eau du fait de ses propriétés (hydrophobe et oléophile).

Les coiffeurs des boutiques Cl’Hair Zen et Les Fées Green ont pu envoyer une bonne quantité de cheveux à l’association Coiffeurs Justes après déconfinement. En effet, d’un sac par mois comme déchets, ils ont récolté au moins trois boudins absorbants en l’espace de quelques jours grâce à une forte demande. Il a fallu aussi compter sur la bonne foi des clients qui ont préféré que leurs cheveux contribuent à la lutte contre la pollution, plutôt que d’aller aux ordures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *