poubelle

Trash busters : un collectif qui chasse les déchets sauvages

Deployé à Vichy, le collectif Trash Busters traque les déchets sauvagement jetés dans la nature. Depuis le mois de mars, ils se réunissent chaque dimanche pour nettoyer la ville. À l’aide d’une page Facebook éponyme, ils promeuvent le mouvement. Elle compte désormais 80 membres, et son nombre grandit.

Trash busters, les chasseurs de déchets, ont depuis peu entamé un mouvement écologique. Grâce à ce collectif déployé à Vichy, les zones qui ne sont pas nettoyées par les services publics sont désormais plus propres.

Un initiative menée par plusieurs bénévoles qui ramassent, chaque dimanche, un grand nombre de déchets variés. Didier Soulier, créateur du collectif a expliqué au journal La montagne, dans une article datant du 24 avril 2019 : « Quand on arrive sur place, on peut avoir l’impression qu’il n’y a rien. Mais on trouve toujours des choses à ramasser. Des fois, on n’a même pas assez de sacs »

Le meneur précise qu’en Angleterre, où il a passé 20 ans de sa vie, ce genre de collectif n’est pas rare. Les citoyens sont très actifs et nettoient régulièrement les rues. Il a donc voulu reproduire cet engagement dans sa ville en France.

Ce mouvement réagit à une problématique environnementale de plus en plus pesante dans les villes : les déchets sauvages. Bouteilles plastiques, pneus, métaux ou encore cartons, leur nombre grossit. Et bien souvent, ils s’accroissent là où les services publiques ne peuvent pas passer.

L’engagement écologique et social des Trash Busters montre bien que les citoyens peuvent eux aussi s’organiser pour faire face à la pollution environnante.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.